Section mycologie

 Variété des paysages, multitude d'espèces, de la plaine côtière aux reliefs alpins, du début du printemps à la fin de l'automne, notre région présente d'innombrables facettes du monde mycologique.

  A côté des classiques que sont les morilles, lactaires sanguins, pieds-bleus, chanterelles et autres girolles, les Alpes Maritimes abritent également de véritables merveilles mycologiques, telles le fugace hygrophore de Mars et le bolet moucheté inconnus de bien de sous-bois, ou encore la mythique amanite en forme de lépiote, découverte à la fin du XIXème siècle par le  grand naturaliste niçois Jean-Baptiste Barla et, que bien peu de mycologues ont revue depuis.

  Notre section regroupe tous les membres qui sont intéressés par l'étude de ce groupe très particulier que constitue les champignons.
  Bien souvent, au départ l'intérêt est purement d'ordre culinaire, mais par la suite, en prenant conscience des risques que peuvent entraîner les confusions et la méconnaissance des espèces, ou bien l'on en reste là, ou bien on veut approfondir, et de mycophage on devient mycophile, puis mycologue.
 C'est cet enrichissant passage que nous souhaitons favoriser au sein de la section, en Accueillant toutes les personnes qui se sentent attirées par cet aspect non purement gastronomique.

  La section, animée par des membres mycologues amateurs, vous propose en plus des sorties d'étude sur le terrain, des soirées à thèmes avec débat, projections visuelles,  conférences, et séances de microscopie pour les plus mordus..
  Elle s'intègre de plus en plus en plus à la mycologie régionale et même nationale (la section est membre adhérent de la S.M.F.) en participant à des congrès comme celui de la F.A.M.M. ou de la C.E.M.M. qui sont les vitrines de ces importantes fédération et confédération mycologiques dont fait partie notre section.


Section lichénologie

La section Lichénologie, dernière née de l’A.N.N.A.M, issue de la Mycologie regroupe des membres amateurs qui s’intéressent aux champignons lichénisés (ou lichens) et lichénicoles, afin de les reconnaître dans la nature.

En effet les lichens ont été longtemps méconnus et négligés par les naturalistes, pourtant ils sont présents dans notre département dans tous les milieux, depuis les rochers au bord de la mer jusqu’aux plus hauts sommets du Mercantour.

Si on les classait d’après l’élégance de leurs formes, les lichens seraient certainement relégués au dernier rang de la série végétale.

Il faut les examiner de  bien près pour découvrir toute la magnificence de ces plaques crustacées confondues avec le substrat, arbre ou rocher et semblant inerte comme lui. Leurs variétés, leurs couleurs, leurs formes font apparaître de magnifiques tableaux pour qui sait les regarder

Les lichens sont très sensibles à la pollution atmosphérique. L’évaluation du degré de pureté de l’air se fait en fonction de certains lichens présents ou non sur l’écorce des arbres.

Lors de nos sorties sur le terrain nous espérons vous faire découvrir, classifier et connaître les espèces rencontrées.

Notre section est membre de l’A.F.L. dont le site est accessible par le lien suivant : http://www2.ac-lille.fr/myconord/afl.htm

Comptes-rendus des sorties

Sortie myco à Peira-Cava

Sortie du 6 octobre 2013 et paticipation à la fête du champignon

Sortie lichens au Col de Vence

Sortie du 29 septembre 2013

Sortie lichens au Mont Bastide

Rapport de la sortie du 27 janvier 2013

Sorties lichens à la Poine de l'Aiguille

Rapport de la sortie du 5 décembre 2008 complétée avec celle de 2011

Sortie lichens du 30 janvier 2011

Rapport de la sortie à la Gaude